“Je n’ai pas de regret” dit Stéphane Rossini

On s’est heurté au tabou de deux socialistes en Valais, le PDC avait donné son mot d’ordre affirme Stéphane Rossini.